• Nouveau

The Art of Resonance

14,05 €
Quantité


Au début du 17e siècle, un changement radical s’opère dans le paysage musical italien : à Florence, des expérimentations visent à faire revivre la pratique musicale de l'antiquité grecque qui n’avait pas été transmise dans le détail. Ces tentatives donnent lieu au développement de la monodie. Le chanteur, libéré des contraintes strictes de la polyphonie, peut enfin exprimer toutes les nuances du texte (les « affects »). De nouveaux instruments à cordes pincées, destinés à accompagner ce chant monophonique, apparaissent : l'archiluth et le théorbe. Ils se caractérisent surtout par leurs registres graves puissants et leurs résonances intenses. Les nouvelles exigences expressives invitaient à jouer avec les timbres, les (dé)crescendi et l’agogique pour dépeindre de manière convaincante les passions humaines, éléments qui étaient également appliqués à la musique purement instrumentale, comme dans les œuvres de cet enregistrement. La rigueur de la polyphonie cède la place à un style plus improvisé, un aspect particulièrement important pour Luca Pianca dans son interprétation des œuvres solistes pour archiluth et théorbe de Piccinini, Kapsberger, Melli et Raimondo.

16 autres produits dans la même catégorie :