CPE Bach. Die Auferstehung und Himmelfahrt Jesu

14,05 €
Quantité

Radical, audacieux et extrêmement raffiné : c'est ainsi que C. P. E. Bach envisageait le futur de l'Oratorio, après que les Passions de son père avaient marqué l'apogée de l'ère baroque. Encouragé par Telemann, son parrain, et libéré du joug du capricieux Frédéric de Prusse, Carl Philipp Emanuel se trouve à Hambourg face à un public avide de musique nouvelle. Il leur livre ses oratorios, non plus dans des églises mais dans des salles de concert, où il exigeait l'attention totale de l'auditeur pour les changements soudains d’atmosphère et de couleur.

Die Auferstehung und Himmelfahrt Jesu a en effet laissé des traces. Après une série de trois représentations dirigées par Mozart à Vienne, Haydn et Beethoven ont témoigné un grand intérêt. Cette œuvre a non seulement ouvert la voie aux oratorios de Haydn, mais elle a également exercé des influences évidentes sur les airs de Pamina dans Die Zauberflöte, composés quelques années plus tard. Dans une lettre à Breitkopf, son éditeur, C. P. E. Bach affirme ceci : « Je pense que c'est la meilleure œuvre que j'ai jamais écrite. »

16 autres produits dans la même catégorie :