Cantate violini! | Florid early baroque songs and polyphony| Les Sonadori

14,05 €

Cantate Violini ! Mélodies et polyphonies du pré-baroque. Delafosse, Boquet, Ensemble Les Sonadori

Quantité

Le violon apparut, quasiment sous sa forme actuelle, aux alentours de 1500, mais dès ses origines, s'est décliné, à l'instar des violes, des flûtes à bec, ou d'autres familles d'instruments, dans plusieurs tailles et tessitures, à l'imitation des voix d'un chœur. Ainsi apparurent le dessus de violon (plus tard appelé violino piccolo), l'alto décliné en dessus d'alto et alto grave, le ténor de violon, la petite et la grande basse de violon. Tous ces instruments furent utilisés au moins jusqu'à la fin du XVIIe siècle Le ténor de violon disparaîtra aux alentours de 1750, supplanté par le violoncelle, sauf en Angleterre, où il apparaît encore dans l'instrumentarium d’éditions de quatuors, par exemple, jusqu'à la fin du siècle. Les « grands » altos vont être pour la plupart raccourcis au XIXe siècle, qui est celui de la standardisation, la « Gran Viola » de Paganini étant une rescapée, tandis que la basse de violon baroque va s'intégrer aux violoncelles, en changeant d'accord. C'est une partie du répertoire des « consorts de violons » du XVIe siècle que recrée pour nous ici l'ensemble des Sonadori, dirigé par la luthiste Pascale Boquet, en entremêlant ici les pièces polyphoniques uniquement dévolues aux instruments (souvent des motets et autres pièces écrites à l'origine pour les voix humaines), à d'autres où le « dessus », souvent très ornementé selon l'art italien des « passagi » (diminutions, variations souvent improvisées), est chanté par la soprano Anne Delafosse, selon l'usage du temps.The most beautiful polyphonic canzoni, chansons, motets and madrigals, were used like today’s pop standards

in the 16th century; musicians would improvise on them, tailoring their playing and imagination to each

other.

The colourful and varied selection of works on this recording is made up of different combinations of voices

and instruments. A special aspect, a kind of renaissance violin band stands at the centre of this project: ensembles

of violins were generally used to accompany certain moments in the Mass, at banquets, receptions,

princely entertainments, entries into cities and palaces, diplomatic negotiations and sacred and secular processions

as well as the long hours of dancing that followed the evening meal in northern Italy from the 1530s

onwards, until the 1580s and 1590s announced the arrival of the new baroque style.

The word Sonadori, the name of the ensemble, is Venetian in origin; the Scuole Grandi or confraternities

there employed full-time ensembles of singers and musicians. The confraternity of San Rocco was the first

to replace the older instruments such as the fiddle, harp and lute with sonadori nuovi – new players – of the

violin in 1531.

PAS 1056